Week end tout pourri

Le week-end du premier mai fut véritablement merdique. Trop d’angoisse liée au boulot. Tic-tac, tic-tac, tic-tac. J’ai regardé défiler les heures qui me rapprochaient du mardi matin. Tic-tac. Les demi-journées filaient comme des heures. Le[…]